Hatha Yoga

Hatha Yoga

Le Hatha Yoga est la forme de yoga la plus développée en Occident.
Le mot Yoga vient de la racine « Yug » en sanskrit, signifiant le joug, l’union…
Le lien qui unit… le soleil (Ha) et la lune (Tha), le corps à l’esprit, l’humain au Cosmos…

Les postures de Yoga ont de nombreux bienfaits sur le corps physique :
les os, les muscles, les articulations, les glandes, le cerveau, les nerfs, les organes, le sang, la lymphe …

Mais pas seulement…

  • Le Hatha Yoga développe la capacité respiratoire.
  • Il renforce, équilibre, assouplit, régénère tout ce qui constitue notre corps.
  • Le Hatha Yoga développe la concentration, la force mentale, le calme, le discernement, et nous aide à dépasser nos états émotionnels.
  • Il agit aussi sur des plans subtils : la circulation et la canalisation de l’énergie basée sur le système des Chakras et des Nadis.

C’est un travail d’éveil de l’énergie et de la conscience.

Le cours

Nous pratiquons un Yoga traditionnel s’inspirant du Nathâ Yoga. Il s’adresse au corps et à l’esprit.

Issu du tantrisme et de l’Inde, ce n’est pas un yoga pour les ascètes mais pour l’humain bien incarné dans notre monde moderne.

La prise de conscience du corps et du souffle, la relaxation qui résulte du relâchement des tensions physiques et mentales nous guide progressivement au cœur de la pratique.

Par le travail, la tenue ou l’enchaînement des postures (Âsanas) , le travail du souffle (Prânâyamâs), la canalisation de l’énergie par les gestes (Mudras) et la contraction de certaines parties du corps (Bandhas), la concentration (Dhâranâ), la visualisation, les sons, la méditation (Dhyâna), nous apprenons à sortir du tumulte des pensées, des conflits internes, de la dualité.

L’illusion d’être séparé des autres et du «Tout» s’estompe, laissant place à une expérience d’harmonie entre notre état intérieur et le monde extérieur.

Nous devenons  l’observateur neutre, bienveillant, retrouvant un espace fondamental pour savourer le moment présent, nous recentrer sur nos besoins réels et notre relation au Monde.

La Relaxation

Apprendre à se relaxer est un besoin fondamental pour tout être humain.

Si l’on n’est pas en capacité de détendre son corps et son esprit, on peut très bien se lever le matin presque tout aussi fatigué et stressé que l’on était la veille, entretenant ainsi un état d’épuisement chronique qui pollue notre vie (et parfois celle des autres), générant des souffrances, de la léthargie, de l’anxiété, de la dépression et au final un manque d’énergie qui nous empêche de réagir et de faire les choix qui pourraient nous aider à nous reprendre en main pour vivre notre vie d’une manière optimale.

La relaxation est à la portée de tous dans la pratique du Yoga, rééquilibrant notre système nerveux et activant les hormones de la détente et du bien-être.

Une séance de Yoga c’est aussi un rendez-vous régulier pour retrouver le temps, l’espace et la bienveillance. Nous apprenons à observer et à comprendre nos propres processus.

Se relaxer est aussi important que se nourrir, ou s’activer. Par l’expérience sans cesse réactualisée lors d’une séance de yoga, nous prenons conscience de l’importance de la relaxation pour une santé physique et mentale équilibrée.

La Méditation

La méditation est une pratique dont les effets positifs sur le corps et l’esprit ont été démontrés scientifiquement.

Les enseignements du Yoga mettent à la portée du pratiquant les techniques sûres, progressives de la méditation qui enrichiront sa vie au quotidien en lui permettant de prendre le détachement, la hauteur et le discernement nécessaires à la poursuite de son épanouissement.

C’est la 7ème étape du Yoga suivant l’échelle de Patanjali.

La méditation implique de s’être ancré, de s’être libéré des tensions par un travail postural (Âsanas), d’avoir purifié les canaux d’énergie par le travail du souffle (Prânâyamâs), de pouvoir se détacher des objets extérieurs en se tournant vers l’intérieur (Pratyâhâra), et de rester calme et concentré (Dhâranâ).

La méditation (Dhyâna), peut alors être abordée de façon sûre et permet d’ouvrir les portes d’un espace de non-jugement, de contemplation, dans lequel faire l’expérience de la paix intérieure est possible.

  • Michèle Pipat 2019